La hausse des prix de l’énergie pousse vers les sources renouvelables

Le gouvernement a établi un Projet d’énergie renouvelable.

Desmond Brown - IPS

Le gouvernement a déjà fait plusieurs progrès sur la voie vers l'intégration des technologies d’énergies renouvelables dans le système électrique de l'île

THE VALLEY, Anguilla, 30 mars (IPS) – Les 15.000 habitants de ce Territoire britannique d’outre-mer s’étaient toujours glorifiés d’avoir peut-être la source d’électricité la plus fiable et efficace dans les Caraïbes.

Mais ces derniers temps, les coupures d’électricité imputées à leur incapacité à payer les factures mensuelles de l’unique fournisseur, la Compagnie d’électricité d’Anguilla (ANGLEC), ont fréquemment plongé cette île de 91 kilomètres carrés dans l’obscurité.

Aujourd’hui, sous la pression des insulaires d’alléger leur fardeau par des prix d’électricité plus abordables que les 0,63 cents par kilowattheure, le gouvernement a établi un Projet d’énergie renouvelable qui, espère-t-il, fera exactement cela.

“Notre dépendance exclusive des sources d’énergie conventionnelles, c’est-à-dire le gasoil, est la principale raison pour les prix élevés que nous payons pour l’électricité”, a déclaré, au parlement, Evan Gumbs, le ministre des Services publics.

“Si notre dépendance du gasoil est réduite, nous verrons ensuite une baisse correspondante du prix de l’électricité”.

“Il faut rappeler qu’Anguilla n’a aucun contrôle sur le prix du gasoil sur le marché mondial et n’a donc aucune maîtrise de son prix à l’importation. Il s’ensuit donc, dans une large mesure, que nous à Anguilla avons peu ou pas de contrôle du prix que nous payons pour l’électricité, à moins que et jusqu’à ce que nous en réduisions notre dépendance”, a ajouté Gumbs.

Le gouvernement a déjà fait plusieurs progrès sur la voie vers l’intégration des technologies d’énergies renouvelables dans le système électrique de l’île, mettant en place une Commission pour les énergies alternatives, approuvant le Projet de loi sur les énergies alternatives et créant le ‘Anguilla Renewable Energy Office’ (Bureau des énergies renouvelables d’Anguilla – AREO).

Il a eu également un dialogue avec ‘CASTALIA Strategic Advisors’ – un cabinet-conseil basé à Washington ayant une vaste expérience dans les énergies renouvelables avec qui le ‘Climate and Development Knowledge Network’ (Réseau de connaissances sur le climat et le développement – CDKN), une agence de financement du développement basée au Royaume-Uni, a signé un contrat pour assister le gouvernement dans le projet.

Une équipe de CASTALIA a séjourné ici pendant plusieurs semaines à travailler sur la première phase du projet, qui consiste à faire des amendements à la législation de l’île sur l’électricité afin de rendre effective l’intégration des technologies des énergies renouvelables.

“Les objectifs de CASTALIA comprennent une aide pour mettre en œuvre des éléments clé de la Politique nationale sur l’énergie et les changements climatiques en recommandant une façon de modifier la législation sur l’électricité pour intégrer l’énergie renouvelable à grande et petite échelle à la fois”, a indiqué Laura Berman, une analyste principale dans le cabinet.

“L’une des raisons principales (du projet d’énergie renouvelable) est de réduire le coût de l’électricité et la volatilité des prix. L’idée est de faire cela tout en augmentant également la sécurité et en améliorant la durabilité environnementale”, a-t-elle souligné.

Le président de l’AREO, David Carty, a déclaré à IPS que toute l’idée de l’énergie a pris son élan à partir des préoccupations liées aux changements climatiques.

“Je continue de dire que la crise énergétique, c’est la crise climatique et la crise climatique, c’est la crise énergétique. Ce que les îles présentent par rapport à ce problème, et cela est vrai pour l’ensemble des Caraïbes, c’est une occasion pour comprendre comment les énergies renouvelables interagissent sur un réseau fermé”, a affirmé Carty.

“Si vous trouvez un village de 15.000 habitants au centre de l’Alabama (Etats-Unis), ils peuvent être en train d’acheter de l’électricité venant du Nevada – il pourrait s’agir de l’énergie hydroélectrique, cela pourrait être de l’énergie renouvelable depuis la Floride, cela pourrait être de l’énergie nucléaire venant du Mississippi, c’est une pléthore de sources”.

Il a indiqué que le problème que présentent les îles est qu’elles sont des îles, déconnectées les unes des autres, et cela signifie que leur approvisionnement entier doit être local.

“C’est pourquoi elle est tellement chère parce que le gasoil est la forme la moins coûteuse pour générer une énergie électrique rapide, facile et efficace mais le gasoil est un carburant d’origine fossile et en dehors de cela, le prix du pétrole est remonté à 122 dollars”, a souligné Carty.

Il a dit que les agriculteurs seraient parmi ceux qui bénéficieraient le plus de la nouvelle initiative, notant que bien qu’Anguilla dispose de “sols assez fertiles en réserve sur toute l’île, le secteur agricole s’est effondré il y a des siècles parce que l’île a toujours connu un problème de sécheresse”.

Son bureau propose la création d’un parc éolien sur l’île et il croit que cela pourrait mettre Anguilla dans une position de révolutionner l’agriculture en donnant de l’eau aux fermiers à un coût minime ou nul.

“Comme nous le savons tous, vous ne pouvez pas stocker l’électricité, elle doit être utilisée quand elle est produite. Notre argument est que nous avons résolu notre problème d’eau au niveau national en implantant une usine d’osmose inverse qui prend l’eau de mer et la transforme en eau douce, mais cette usine d’osmose inverse utilise d’énormes quantités d’électricité et 60 cents d’un dollar va dans l’électricité pour le fonctionnement de l’usine d’osmose inverse”, a indiqué Carty à IPS. (FIN/2012)

Normas para comentar:

  • Los comentarios deben estar relacionados con el tema propuesto en el artículo.
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los comentarios que incumplan con las normas de este sitio.