Des web-journalistes mieux préparés à jouer leur rôle

Le journalisme-web s’imposera au fur et à mesure dans le pays, prévoit Gotson Pierre, coordonnateur du Groupe Médialternatif.

Alter Presse

Des journalistes haïtiens

P-au-P., 1er aout 2011 [AlterPresse] — Une trentaine de journalistes haïtiens ont pris part à une formation multimédia organisée au mois de juin et juillet 2011 par le Groupe Médialternatif en partenariat avec l’association européenne Solidar’IT.

A l’issue de la série de sessions de formation, les organisateurs plaident en faveur d’une pratique plus étendue et systématique du journalisme-web.

Le journalisme-web s’imposera au fur et à mesure dans le pays, prévoit Gotson Pierre, coordonnateur du Groupe Médialternatif, qui gère depuis 10 ans l’agence en ligne AlterPresse.

De son coté, Giordano Cossu, de l’association Solidar’IT, croit que les médias doivent s’impliquer dans l’épanouissement du journalisme-web qui constitue un domaine d’avenir.

La série de formations a bénéficié de l’appui de l’Organisation des Nations Unies pour la Science et la Culture (UNESCO), la Fondation de France et s’est tenue au Centre Opérationnel des Médias, de Reporters Sans Frontières.

Le responsable de communication à l’Unesco, Mehdi Benchela, pour sa part, salue l’initiative et renouvelle l’engagement de l’Unesco, à sa manière, à encourager le renforcement de la capacité des journalistes haïtiens.

Pour l’Unesco, il est important de renforcer la professionnalisation de la production des journalistes sur le web, tant sur le plan technique que sur le plan de l’éthique journalistique, compte tenu de l’influence grandissante d’Internet sur l’information fournit aux Haïtiens, indique l’organisme dans un communiqué.

L’exemple du « Printemps arabe », souligne l’organisation, a démontré le pouvoir de l’information diffusée sur le web sur les transformations politiques, la gouvernance démocratique et la mobilisation de la société en faveur de la liberté d’expression.

Les sessions de formation avaient pour objectif de renforcer la capacité des journalistes et des médias haïtiens à produire des contenus multimédias pour le web (photoreportages web, portfolios sonores, courtes vidéos…) et maîtriser les nouveaux médias sociaux (Facebook, Twitter, Flickr…) pour la diffusion d’informations. Elles ont aussi traité des questions éthiques spécifiques au journalisme sur le web.

Au moins un million d’Haïtiens en Haïti et plusieurs millions vivant à l’étranger, ont accès à Internet. Les Haïtiens sont de plus en plus nombreux à s’informer en utilisant les ressources Internet, tandis que les médias (principalement radios et journaux) s’alimentent dans une proportion non négligeable à partir de sources sur Internet. [apr 1/08/2011 23 :00]

Normas para comentar:

  • Los comentarios deben estar relacionados con el tema propuesto en el artículo.
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los comentarios que incumplan con las normas de este sitio.