Duvalier : La cour d’appel auditionne deux plaignants

En tout, près d’une vingtaine de personnes avaient porté plaintes pour crimes contre l’humanité contre Duvalier.

P-au-P, 7 mars – La cour d’appel de Port-au-Prince a écouté, ce jeudi 7 mars 2013, les témoignages de deux plaignants dans le cadre des poursuites engagées contre l’ancien dictateur Jean Claude Duvalier pour crimes contre l’humanité, constate AlterPresse. 

Alix Fils-Aimé et Robert Duval ont exposé en détail devant le tribunal les atrocités qu’ils ont subies durant leur emprisonnement à l’époque de la dictature.

 

 En tout, près d’une vingtaine de personnes avaient porté plaintes pour crimes contre l’humanité contre Duvalier en 2011. 

Après cette première audition des plaignants, la cour d’appel prévoit de siéger à nouveau le 14 mars prochain.

 Jean Claude Duvalier qui était attendu ce jeudi ne s’est pas présenté. Ses avocats avancent qu’il serait hospitalisé. 

Lors de la précédente audience, Duvalier avait fait preuve d’un mépris qui avait outré les plaignants ainsi que plusieurs personnalités médiatiques et politiques dans le pays.

Inculpé pour crimes contre l’humanité et crimes économiques depuis son retour en Haïti le 16 janvier 2011, l’ancien chef des Tontons macoutes multiplie les écarts et surtout les parades devant la justice haïtienne déjà mise à mal par un manque de confiance et une tradition d’impunité. (2013)

Normas para comentar:

  • Los comentarios deben estar relacionados con el tema propuesto en el artículo.
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los comentarios que incumplan con las normas de este sitio.