Haïti : Un séminaire de la Task Force « Wise pour Haïti » pour la reconstruction de l’éducation

Le Président Michel Martelly a renouvelé son engagement en faveur de l’éducation en Haïti.

« WISE pour Haiti » est une initiative de la fondation du Qatar pour l’éducation, la science et le développement communautaire

P-au-P, 4 oct. 2011 [AlterPresse] — La Task Force « World Innovation Summit for Education (WISE) pour Haïti » a tenu les 28 et 29 septembre derniers un séminaire de formation autour de la reconstruction de l’éducation en Haïti.

« WISE pour Haiti » est une initiative de la fondation du Qatar pour l’éducation, la science et le développement communautaire.

Le séminaire, organisé en séances plénières et en ateliers a réuni une centaine de participants issus de la société civile haïtienne, des bailleurs et des organisations internationales, ainsi qu’une dizaine de spécialistes étrangers.

« L’objectif c’est de faire émerger à travers ces expériences nationales et internationales les dynamiques positives qui contribuent à améliorer le système éducatif et voir comment ces dynamiques peuvent contribuer à l’action des pouvoirs publics », selon une note de presse transmise à AlterPresse.

Par ailleurs, le Président de la République Michel Martelly qui a pris part à la dernière journée, a renouvelé son engagement en faveur de l’éducation en Haïti.

Martelly a formulé le vœu que les membres de la Task Force « WISE pour Haïti » recherchent lors de leur prochain sommet prévu entre le 1er et le 3 novembre 2011, les modalités d’actions pour accompagner la réalisation de son projet pour l’éducation.

La Task Force « Wise pour Haïti » constituée en décembre 2010 est composée de neuf membres dont trois personnalités haïtiennes, l’ex-premier ministre d’Haïti Michèle Duvivier Pierre-Louis, Jacky Lumarque, recteur de l’université Quisqueya et Samuel Pierre, président du Groupe de Réflexion et d’Action pour une Haïti Nouvelle(GRAHN).

Normas para comentar:

  • Los comentarios deben estar relacionados con el tema propuesto en el artículo.
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los comentarios que incumplan con las normas de este sitio.