Insulza encourage le dialogue entre Martelly et les parlementaires

Depuis l’arrivée au pouvoir de Michel Martelly, le 14 mai dernier, le pays demeure sans un nouveau gouvernement.

Alter Presse

José Miguel Insulza

P-au-P., 21 juil. 2011 [AlterPresse] — Le Secrétaire général de l’Organisation des États américains (OEA), José Miguel Insulza, invite les pouvoirs exécutif et législatif à maintenir le dialogue pour parvenir à un accord de manière à être en mesure d’aborder les grands défis du pays.

« Je formule l’espoir qu’un accord soit rapidement trouvé entre le Président et le Parlement, et qu’un gouvernement puisse rapidement être mis sur pied, afin de relancer les grands chantiers de la reconstruction et du développement », déclare Insulza lors d’une conférence de presse organisée par l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation de la mission d’Haïti (MINUSTAH).

« Il est important que ce dialogue ait lieu prenne place pour que l’on puisse enfin donner l’élan dont le pays a besoin pour entreprendre les grands chantiers urgents et prioritaires », ajoute Insulza.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Michel Martelly, le 14 mai dernier, le pays demeure sans un nouveau gouvernement, tandis que le gouvernement actuel ne gère que les affaires courantes.

Le premier ministre désigné, Bernard Gousse, a remis ce 21 juillet ses documents au sénat en vue de sa ratification ou non, après que l’homme d’affaires Daniel Rouzier a été rejeté par la Chambre des députés.

Des négociations sont en cours entre Martelly et un groupe de 16 sénateurs qui rejettent par avance la désignation de Gousse comme premier ministre. [gp apr 21/07/2011 21:00]

Normas para comentar:

  • Los comentarios deben estar relacionados con el tema propuesto en el artículo.
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los comentarios que incumplan con las normas de este sitio.