Laurent Lamothe à Washington DC pour rencontrer des bailleurs de fonds

Le Premier Ministre est en visite de deux jours à Washington DC, pour rencontrer les responsables du FMI et de la BM.

P-au-P, 23 juil 2012-Le Premier Ministre Laurent Lamothe est en visite de deux jours à Washington DC, les 23 et 24 juillet 2012 pour rencontrer les responsables du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale (BM) afin d’évoquer les financements promis ainsi que la gouvernance financière en elle-même, apprend AlterPresse de source officielle.

Le Premier Ministre est accompagné du président du sénat, Simon Dieuseul Desras, de la ministre de l’économie et des finances, Marie Carmelle Jean-Marie, et de l’ambassadeur d’Haïti à Washington, Paul Altidor.

Le premier ministre effectue sa deuxième visite à Washington après celle des 13 et 14 juin 2012, pour s’entretenir avec la banque inter-américaine de développement (Bid).

L’ex premier ministre Gary Conille (18 octobre 2011 – 24 février 2012), qui s’était rendu à Washington en février 2012, avait rencontré la BM, le FMI ainsi que la Bid.

Cette présence haïtienne répétée dans la capitale politique des États-Unis d’Amérique s’expliquerait-elle par la volonté d’inciter les bailleurs de fonds à respecter leurs engagements ou de recevoir les consignes des grandes institutions internationales ?

Suite au séisme dévastateur du 12 janvier 2010, les États membres des Nations Unies et leurs partenaires internationaux avaient, lors de la conférence internationale des donateurs du 31 mars 2010, promis 5,3 milliards de dollars (US $ 1.00 = 43.00 gourdes ; 1 euro = 58.00 gourdes aujourd’hui) sur 18 mois, et 4,6 milliards supplémentaires.

A ce jour, une bonne partie de ces fonds n’a pas été débloquée.

Normas para comentar:

  • Los comentarios deben estar relacionados con el tema propuesto en el artículo.
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los comentarios que incumplan con las normas de este sitio.