Martelly annonce 400 logements sociaux en 100 jours

« La visite de ce chantier m’inspire », a confié le chef de l’Etat.

Alter Presse

Michel Martelly et William Clinton

P-au-P, 15 juin 2011[AlterPresse] — Le président Michel Martelly et le co-président de la Commission intérimaire pour la reconstruction d’Haiti (Cirh), William Clinton ont posé ce 15 juin la première pierre de la construction de 400 logements sociaux sur une période de 100 jours dans la localité des Zorangers, dans la commune de Croix-des bouquets au Nord de la capitale.

La construction de ces logements entrera dans la première phase du Programme de Soutien au plan d’intervention dans le secteur de l’habitat (Spish).

« La visite de ce chantier m’inspire », a confié le chef de l’Etat, qui précise que ce projet est le signe que sa « volonté de construire de nouvelles communautés durables va atterrir ».

De son coté, le président Clinton souhaite qu’on continue « de suivre cet exemple pour les constructions de logements à l’avenir ». Il promet aussi de demander aux partenaires d’Haiti de construire des milliers de maisons formule.
La mise en œuvre du projet, qui coutera au total 30 million de dollards, est principalement coordonnée par le Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES).

Ces habitats auront une superficie de 35 mètres carrés et seront placés sur une parcelle de terre de 108 mètres carrés par unité de logement, explique le directeur du FAES, Harry Adam.

Selon lui, ces constructions, qui seront effectuées selon les règles de l’urbanisme et un plan de gestion de l’espace physique, devraient s’implanter également dans d’autres régions de l’Ouest, dans le Nord et le Sud du pays.

Le projet bénéficie partiellement du financement de la Banque Interaméricaine de Développement (BID), dont le représentant Eduardo Marques Almeida a pris part à la cérémonie.

« C’est un geste concret et un grand pas vers la réponse à la demande de logement de la population », affirme-t-il, qualifiant l’initiative d’ « audacieuse ».

Les modèles de maisons qui seront construites et des systèmes de technologies vertes (écologiques) ont été exposés.
Le terrible séisme du 12 janvier 2011 a fait plus d’un million de sans-abris, dont des centaines de milliers vivent encore sous des tentes, principalement à la capitale.[rh gp apr 15/06/2011 16 :00]

Normas para comentar:

  • Los comentarios deben estar relacionados con el tema propuesto en el artículo.
  • Los comentarios deben basarse en el respeto a los criterios.
  • No se admitirán ofensas, frases vulgares ni palabras obscenas.
  • Nos reservamos el derecho de no publicar los comentarios que incumplan con las normas de este sitio.